Produced by nextron

Politische Modelle in der Schweiz für den Unterhalt und die Betreuung von unterstützungsbedürftigen Personen

Nachfolgeprojekte aus dem NFP 52

Voter en EMS! Réseau de politologues pour l’animation politique auprès des personnes âgéees
Weitere Informationen

Les politiques d’aide aux malades Alzheimer en Suisse.
Définition des besoins et gestion des conflits à chaque étape du parcours de vie
Weitere Informationen

Zusammenfassung der Resultate

1. Sujet
Cette recherche porte sur les différentes modalités de prise en charge des personnes dépendantes (enfants, personnes âgées et personnes handicapées) en Suisse. La notion de care est ici centrale. Elle renvoie aux soins médicaux et corporels – repas, toilette – mais aussi au soutien affectif ou social. Ces tâches sont remplies par des acteurs très divers : conjoints, familles, proches et voisins, ainsi que par les associations, communautés, services publics ou entreprises marchandes.

Dans le contexte actuel de transformations des conditions de vie – travail féminin, précarisation des parcours professionnels, mobilité géographique, nouvelles formes familiales, recul des Etats providence – il nous a paru important de s’interroger sur les transformations des formes concrètes de prise en charge de la dépendance en Suisse, sur les discours et positions politiques qui sous-tendent ces transformations, et également sur les conséquences de ces évolutions sur les parcours et opportunités de vie des personnes prestataires ou destinataires de soin.

La recherche a pour but l’élaboration de modèles de politiques, sur la base d’une analyse de la diversité locale helvétique. En plus de ses apports scientifiques, elle poursuit les objectifs suivants:

• contribuer â faire émerger le care comme un véritable enjeu de société
• mettre en lumière la diversité des pratiques afin de valoriser les expériences locales
• contribuer â éclairer les réflexions des politiques, mais aussi des groupes sociaux, collectivités, associations ou entreprises concernées.

2. Méthodes
Une analyse des débats et enjeux du care dans l’arène politique fédérale a été effectuée, dans chacun des trois domaines, sur une trentaine d’années. Les clivages et débats permettent d’expliquer â la fois les formes et trajectoires de l’institutionnalisation du care, mais aussi de comprendre les positions contemporaines.

Parallèlement, les réseaux d’acteurs dans le domaine de la petite enfance, du handicap et des personnes âgées dépendantes ont été comparés dans 6 villes suisses: Bâle, Frauenfeld, Fribourg, Genève, Lugano et Sierre. Des questionnaires ont été envoyés et une exploitation statistique des résultats a permis d’isoler des groupes de localités.

Dans un troisième temps, nous avons procédé â des études de cas dans une localité représentative de chacun des groupes de localités isolés. Frauenfeld, Genève et Lugano représentent des arrangements contrastés, représentatifs de la diversité helvétique. Des entretiens qualitatifs avec une vingtaine d’acteurs – politiques, administratifs, associatifs, professionnels – ont été réalisés dans chaque localité. Les services publics et privés, la législation et les mesures pertinentes ont été soumis â un examen approfondi et comparatif.

Cette dernière phase de recherche permet de mettre en lumière l’application â des situations locales des enjeux et clivages autour du care. La dernière étape de la recherche est la construction d’une typologie idéal-typique, orientée â la fois sur des valeurs politiques, mais aussi sur des instruments concrets de mise en ìuvre des dispositifs, ou encore sur les conséquences des arrangements sociopolitiques de care sur les individus – destinataires et prestataires de care.

3. Résultats
Dans la logique subsidiaire dominante en Suisse, le care est d’abord réglé dans le cadre de l’univers familial. Des protections spécifiques en la matière ont été mises en ìuvre dans le contexte de l’indemnisation de la perte de gain – AVS et AI – dans le cas du handicap et des dépendances liées â l’âge. La prise en charge des petits enfants est thématisée de façon plus récente et reste fortement liée â l’activation des mères sur le marché du travail. L’activité, l’autonomie, la liberté de choix sont cependant des valeurs contemporaines montantes qui affectent les arrangements stabilisés jusque dans les années 70. La reconnaissance sociale et la valorisation des tâches de care sont très faibles en Suisse.

En regard du contexte politique fédéral, les pratiques locales et les réseaux de care sont très diversifiées.

• A Lugano et Sierre, les réseaux sont centrés sur le secteur public, fortement intégrés et impliquent de nombreux bénévoles.
• A Bâle, Genève et Fribourg, l’intervention du public est moins forte. L’Etat tend déléguer la prise en charge un réseau associatif fort et professionnel.
• A Frauenfeld, l’intervention du public est faible. Le poids des acteurs marchands dans le réseau est élevé et le niveau d’intégration du réseau est faible.

Les études de cas ont permis d’analyser de façon approfondie la signification des arrangements de care relevés.

• A Lugano, la réflexion sur le care est avancée dans l’espace public, notamment du cªté des pouvoirs publics. Les tâches de prise en charge sont reconnues et rémunérées. Le réseau et les activités de prise en charge sont en voie de diversification.
• A Genève, la réflexion sur la dimension du care est en voie d’avancement. Le réseau de prise en charge de la dépendance est particulièrement dense et diversifié. De nombreuses expérimentations sont soutenues par le secteur public.
• A Frauenfeld, la réflexion collective sur le care est peu avancée et les prestations associatives et privées sont assez peu diversifiées et soutenues.

En conclusion, la diversité suisse décline les enjeux du care selon trois modèles:

• Le modèle de l’Assistance tend â combiner un mode traditionnel de règlement du care (familles, communautés primaires, etc.) avec des mesures publiques de prise en charge souvent stigmatisantes.
• Le modèle de la Responsabilisation laisse se dérouler la confrontation entre l’individu et les tâches de care avant tout dans le domaine privé – familial et marchand.
• Le modèle de la Réflexivité est celui qui favorise les expérimentations, se soucie de respecter la pluralité de la société et encourage les initiatives prises par des groupes sociaux.

4. Recommandations
Le care constitue un enjeu crucial sur le plan de la productivité d’une société avancée, mais aussi du point de vue de l’équité, de la solidarité et du progrès humain.

Les responsables politiquespeuvent favoriser une réflexion collective sur le care, qui permette aux groupes sociaux de mieux définir et exprimer leurs besoins, mais aussi de soumettre les choix collectifs — aujourd’hui trop souvent pris par défaut, ou sans participation — â une délibération ouverte, pluraliste et fondée; la confrontation et la diffusion de bonnes pratiques, l’information et la mobilisation des prestataires et des destinataires du care ainsi qu’une analyse des besoins semblent des objectifs pertinents;

les acteurs de terrain des différents domaines peuvent participer â cette réflexion, mutualiser leurs expériences, envisager des synergies et des partenariats et continuer d’avancer sur la voie de la professionnalisation;

la science devrait consacrer des approches pluridisciplinaires â un enjeu qui implique des connaissances larges; les sciences sociales doivent pouvoir analyser les conséquences des choix politiques sur les opportunités et parcours de vie qui s’ouvrent aux individus, aux familles, aux personnes frappées de dépendance ou aux prestataires de care;

Une telle réflexion pourrait éclairer utilement ce qui appaît au terme de notre recherche comme l’enjeu crucial en la matière : comment envisager la défintion des besoins das le domaine du care entre formulation individuelle et qualification collective? 


Weitere Informationen über das Projekt

Diese Untersuchung befasst sich mit der Schweizer Unterhalts- und Betreuungspolitik in Bezug auf unterstützungsbedürftige Personen innerhalb der Familie (Kinder, Betagte, Behinderte) – auch caring genannt. Wir suchen Antworten auf zentrale Fragen wie «Wer übernimmt die Betreuung?», «Wer übernimmt die Finanzierung?» oder «Wer trägt die Verantwortung?»

Hintergrund
Mit der Zunahme von weiblichen Erwerbstätigen, atypischen Arbeitszeiten und working poors durchlaufen die Gesellschaften wirtschaftlich gesehen grosse Veränderungen. Dasselbe gilt im sozialen Kontext mit den Eineltern- und Patchworkfamilien sowie einer höheren Lebenserwartung. Diese Veränderungen erfordern eine Umverteilung der Unterhalts- und Betreuungsaufgaben zwischen Familie, Staat, der Gesellschaft und dem Markt. In der Schweiz ist diese Verteilung lokal sehr unterschiedlich und gleichzeitig auch sehr wenig bekannt.

Ziele
Das Hauptziel dieser Untersuchung besteht darin, die verschiedenen in der Schweiz praktizierten «caring-Modelle» herauszuarbeiten und dabei von den Realitäten vor Ort auszugehen sowie ihre Bedeutung für die Arbeitsteilung unter den Geschlechtern und die Rollen in der Gesellschaft zu analysieren. Wir versuchen auch, die in diesen Modellen wirksame Dynamik zu verstehen und ihre Unterschiede zu erläutern, wobei einerseits der «politische Stil und Verwaltungsstil» und anderseits die Rolle der «Vorstellungen» innerhalb des politischen Prozesses berücksichtigt werden.
Methoden/Vorgehen
Die Untersuchung basiert vor allem auf qualitativen und vergleichenden Methoden und erfolgt in drei Zeitabschnitten. Die Debatten und die aktuellen Herausforderungen bezüglich des Unterhalts und der Betreuung von Kindern, Betagten und Behinderten müssen wieder aufgenommen werden, wobei die Schweiz in einen europäischen Kontext gestellt wird. Anschliessend werden sechs Fallstudien durchgeführt. Nun können, ausgehend von einem Vergleich der Ergebnisse, Unterhalts- und Betreuungsmodelle erstellt und diskutiert werden.

Bedeutung
Die Herstellung von Infrastrukturen für die Einführung oder die Bereitstellung von begleitenden Massnahmen für den Unterhalt und die Betreuung durch die Familie – elterliches Gehalt, Zuwendungen für den Unterhalt und die Betreuung von unterstützungsbedürftigen Betagten usw. – lasten schwer auf den öffentlichen Haushalten. Der derzeit nur begrenzte Kenntnisstand über die Situation in der Schweiz stellt ein Hindernis für eine politische Entscheidungsfindung in dieser Thematik dar. Eine bessere Kenntnis der massgebenden Faktoren für eine Regelung bezüglich Unterhalt und Betreuung wird es uns auch ermöglichen zu beurteilen, ob sich die gegenwärtigen Regelungen auch zukünftig bewähren. Für eine mittel- oder langfristige Festsetzung des Infrastruktur- und Finanzierungsbedarfs, in Verbindung mit unterstützungsbedürftigen Personen, erweist sich eine solche Untersuchung als unerlässlich.

Projektdauer: 01.11.03–31.03.2006

Bewilligtes Projekt: CHF 183 790

Proposal no.: 405240-69051

Anschrift des Hauptgesuchstellers
Prof. Dietmar Braun
Institut d’Etudes politiques et Internationales
Université de Lausanne
BFSH 2
1015 Lausanne
tél. 021 692 31 32
tél. 021 692 31 40 (secretary)
fax 021 692 31 45
e-mail dietmar.braun@unil.ch  

Olivier Giraud
CNRS
Deutsch-Französisches Forschungszentrum für Sozialwissenschaften
Centre Marc Bloch
Schiffbauerdamm 19
D-10 117 Berlin
Tel. +49 30 20 93 37 85
e-mail olivier.giraud@cmb.hu-berlin.de

Third party funding
L’Institut d’études sociales, Haute école de travail Social de Genève (IES-HETS): 20% du temps de travail de Mme Monica Battaglini chercheuse et responsable de formation.


Publikationen

Lucas, Barbara and Olivier Giraud (2006). Regulations of Life-Course – Care Policies in Three Swiss Cities. In Braun, Katrin and Herbert Gottweis (eds). Mapping Biopolitics. Routledge, London.

Giraud, Olivier; Lucas, Barbara (2006). Le referential du handicap en Suisse – La cantonalisation d’un enjeu federal et ses implications discursives. In Faure, AlainLeresche, Jean-Philippe; Muller, Pierre; Nahrath, Stéphane (dirs.), Les politiques publiques à l’épreuve des changements d’échelle. Paris.


 



Dokumente:

  Artikel horizonte September 2006
NFP52_Braun_Horizonte.pdf (100KB)
29.09.2006    Download >
  Artikel Soziale Sicherheit 5/2006
NFP52_Braun_Artikel0506.pdf (109KB)
10.11.2006    Download >
  Voter en EMS! Réseau de politologues pour l’animation politique auprès des personnes âgées
site.pdf (149KB)
21.05.2007    Download >
  Les politiques d’aide aux malades Alzheimer en Suisse.
site.pdf (270KB)
21.05.2007    Download >

Zurück


 
E | D | F